Idetik
17 Janvier 2016 à 02h00 - 1640 visites

Le marketing Digital va-t-il signer la fin du télé-marketing ?

La mise en œuvre du marketing digital porte-t-elle atteinte au télémarketing ? Cette question peut sembler sans aucun fondement, mais elle est d’une grande pertinence sur le territoire français lorsqu’il s’agit d’identifier les prospects. La réponse en considérant ce fait sous toutes les facettes en se glissant dans la peau d’un consultant digital.

Le marketing automation et le télémarketing

Le télémarketing est considéré être l’ensemble de deux tâches bien définies. Il assure l’account mapping en donnant des informations à la base de données. Or, le marketing automation, lui, il possède un système de gestion lui permettant de récolter petit à petit des informations pertinentes. Le télémarketing se charge également de chercher des projets qu’il va passer aux commerciaux. Alors que le marketing automation lui, il utilise des systèmes de scoring permettant de déterminer d’une façon automatique les projets qu’il transmet aussi automatiquement aux commerciaux.

Pourquoi l’esprit humain reste plus performant pour l’identification des leads pertinents ?

Cependant, un grand nombre de consultant digital s’accorde à dire que l’esprit de l’homme reste plus performante pour déterminer si un projet donné mérite d’être transmis aux commerciaux ou pas. Et ce, non seulement parce que les réponses fournies par les internautes, ne sont souvent pas très honnêtes. Ce problème d’honnêteté se pose surtout lorsque les questions posées portent sur des points sensibles tels que le salaire, les aptitudes intellectuelles, … De plus, il peut arriver que le chargé d’études et la personne responsable de la prise de décision, ne soient pas sur la même longueur d’onde. Il se peut que le chargé d’études y croie dur comme fer alors que le décisionnaire n’est en aucun cas convaincu.

Un autre fait doit également être pris en compte. La détermination de la qualité des leads doit être confiée à des personnes d’un niveau d’intelligence élevé, capables de tenir une discussion sur le problème et les conditions d’existence de ce projet.

Ceci dit, pour optimiser l’efficacité d’une équipe de marketeurs, il est plus sensé de recruter un télémarketeur ou un consultant digital que d’investir dans le marketing digital.

Nos conseils

  1. 5 Avril 2016Créer une EIRL : avantages et inconvénients7603 visites
  2. 23 Janv. 2016Faire preuve de créativité en SEO en étant différent1734 visites
  3. 20 Déc. 2015Se former à l’E-réputation en 2015, une nécessité ?3382 visites
  4. 30 Août 2015Rentabiliser une application mobile1936 visites